On ne révèle rien en disant que c’était l’ambiance des grands jours à la Chambre. Beaucoup de monde dès 16h00 dans les tribunes, beaucoup de journalistes, beaucoup de bruit pour revoir Yves Leterme enfiler son nouveau costume.

Déjà une gaffe?

Et pourtant, que pouvait-on attendre de la déclaration gouvernementale de Leterme II, revenu du Palais après avoir prêté serment dans les mains d’Albert (II aussi)? Pas grand-chose, Leterme se bornant à reprendre dans les grandes lignes la déclaration de politique gouvernementale lue il y cinq semaines à peine par son prédécesseur devant les mêmes députés.

L’évènement de ce jour, c’était plutôt la diffusion sur les sites internet des quotidiens de la déclaration de politique gouvernementale bien avant sa lecture devant le Parlement. Un fait inédit, selon le Président de la Chambre, Patrick Dewael (VLD) qui a vertement rabroué le nouveau chef du Gouvernement en début de séance plénière.  Qui a fuité? Je parie qu’on peut s’attendre à ce que beaucoup d’encre coule encore sur le sujet dans les prochains jours.

Donc tout a mal commencé pour Leterme II qui doit déjà répondre de manquements de son Gouvernement, alors qu’il n’a pas encore reçu la confiance du Parlement.

En parlant de confiance, plusieurs collègues du MR que je côtoie dans l’hémicycle se sont abstenus d’applaudir la prestation du nouveau premier ministre. C’était pas la franche rigolade non  plus sur les bancs du PS. A croire que tous ceux-là n’ont pas obtenu ce qu’ils voulaient, comme par exemple des postes ministériels en plus. Les Affaires étrangères n’iront pas à un francophone, mais bien à Steven Vanackere qui reste vice-premier ministre. Je crois que c’était lui qui rayonnait le plus dans l’hémicycle aujourd’hui. Inge Vervotte qui réintègre l’équipe gouvernementale semblait bien plus effacée.

« Il faut une vision positive de la vie » Herman Van Rompuy

Bref, pas grand’monde ne semble croire à la réussite de ce nouvel attelage. En constatant le pessimisme ambiant cette après-midi et le manque d’ambition de la déclaration de Leterme, lue avec des tonalités dignes des années 80-90 à l’époque du CVP triomphant, je me souviens des paroles prononcées la veille par Herman Van Rompuy à Frasnes-les-Anvaing sur l’importance du regard qu’on porte sur les choses. Extraits ici, mais vous pouvez regarder toute la conférence sur le site de No Télé :

Il nous faut absolument cette vision positive de la vie. Car si on ne l’ a pas, on ne fait pas d’effort, on  ne travaille pas, on ne s’associe pas, on prend moins de risque. C’est parce qu’on a une vision positive de la vie qu’on augmente le bonheur d’une société.

Application immédiate de ce beau principe : « tout va bien, Leterme sera sur les rails dès vendredi soutenu par une équipe soudée, BHV sera vite réglé, on va s’occuper de la crise économique, du chômage et de la planète. C’est un très bon gouvernement qui ira à son terme en juin 2011. » Ben voilà, c’est pas plus difficile que ça. Courage Yves !