C’est vraiment la cerise sur le gâteau pour les navetteurs soumis de plus en plus souvent à des retards qui varient allègrement entre 5 et 15 minutes !

Voilà que ce premier jour de neige crée la pagaille à la SNCB qui a décidé en ce jeudi de ne pas faire sortir ses trains de pointe du dépôt! Imagine-t-on les conséquences que cela va avoir sur les quais? D’autant plus que des automobilistes prévoyants ont sans doute aujourd’hui délaissé la voiture pour le rail. Eux ont bien entendu la météo qui annonçait depuis plusieurs jours un front neigeux pour aujourd’hui.

A la SNCB par contre, rien n’a visiblement été préparé pour affronter cette première offensive de l’hiver qui n’est quand même pas non plus la pire qu’on ait connu dans ce pays. Sur le site de la société, le commentaire laconique suivant :

Il y a des retards et/ou suppressions à prévoir à cause de circonstances atmosphériques défavorables sur toute la reseau SNCB . Nous vous présentons nos excuses pour les désagréments que ces perturbations risquent de vous causer.

« La SNCB victime de son succès », disait récemment sa nouvelle présidente, Laurence Bovy (PS). Je crois plutôt que la SNCB est victime de son manque d’anticipation.

Bon courage à celles et ceux qui resteront coincés ce soir!