Changement de rythme et de décor pour les cinq prochains jours. Je participe à la mission d’observation des élections présidentielles et législatives au Congo. Ces élections, les deuxièmes démocratiques en RDC, se déroulent le lundi 28 novembre. Rendez-vous très attendu et très observé, ce double scrutin verra un peu plus de 30 millions d’électeurs choisir le nouveau président et les députés. Il marque le début d’un processus électoral qui devrait s’étaler jusqu’en 2013 avec la tenue d’élections locales.

60.000 bureaux de vote sont répartis sur le territoire pour ces élections sur lesquelles a longtemps plané (et plane d’ailleurs encore) le doute : les urnes (fabriquées en Chine) et les bulletins de vote (imprimés en Afrique du Sud) auront-ils eu le temps d’atteindre leur destination finale ?

Comme le signale le manuel des missions d’observation électorale de l’UE, « les missions d’observation contribuent à promouvoir la démocratie et les droits de l’homme dans un esprit de coopération avec les pays partenaires. Le déploiement d’observateurs électoraux est un moyen de soutenir un processus de démocratique et d’aider ces pays à organiser des élections honnêtes. »

Avec d’autres parlementaires, je serai basé à Goma, dans la province du Nord-Kivu, à la frontière avec le Rwanda. Des nouvelles de la mission chaque jour sur ce blog !